«

»

Imprimer ce Article

Bridge ou implant dentaire, comment choisir?

L’implant dentaire permet de créer une racine artificielle dans l’os du patient après qu’une dent ai été extraite. Il est indépendant des autres dents. Le bridge lui pont l’édentement en prennent appui sur les dents voisines.

Pour raisons de contraintes mécaniques, il n’est pas souhaitable que le bridge comble un édentement supérieur à 2 dents. Il ne peut être mis en place que si l’édentement est bordé de deux dents capables de supporter les charges liées à la mastication, et que les tissus de soutien sont aptes à le supporter (entre une molaire et une prémolaire par exemple). Il s’agit d’un système fixe (vous ne pouvez pas le retirer ). Si il est réalisable, il a pour avantage d’éviter la chirurgie.

IL faut tailler de deux dents, de part et d’autre de l’édentement pour pouvoir poser le bridge. On peut souvent considérer que ce choix est regrettable lorsque ces dents sont saines et qu’il n’y à pas de contre-indication à la pose d’un implant. De plus, l’os sous la dent remplacée va se résorber. Ce qui implique, à terme, si la pose d’un implant doit être envisagée, d’ajouter à la procédure une étape chirurgicale : la greffe osseuse.

Dans certains cas, le bridge peut être être collé sur les faces palatines des dents bordant l’édentement. Les préparations des dents piliers (voisines de l’édentement) sont alors moins importantes que dans le cas de bridges conventionnels.

Ce traitement, plus court présente entre autres inconvénients, un risque de décollement, de sensibilité au niveau des piliers ou de fracture de la restauration. Il arrive également que le métal soit visible par transparence et compromette le résultat esthétique. Parfois, une hygiène difficile à mettre en oeuvre est à l’origine d’une inflammation gingivale.

Ce peut être un choix de traitement provisoire durant la phase de cicatrisation lors de la pose d’implant; ou pour les jeunes patients (en attendant la réalisation d’une prothèse définitive à l’âge adulte). 

Au sujet de l'auteur

Dr Didier Ernenwein

Chirurgien maxillo-facial et stomatologue.
Ancien interne des hôpitaux de Paris et ancien chefs de clinique à la Salpêtrière.
Enseignant dans plusieurs diplôme universitaire d'implantologie parisiens.
Praticien hospitalier et chirurgien des hôpitaux en fonction à l'hôpital Robert Debré

Lien Permanent pour cet article : http://www.implants-dentaires.eu/bridge-ou-implant-dentaire-comment-choisir/1131/

Dernière mise à jour du site le : 13-7-2014 .